Le VII° Concile oecuménique approuve la vénération des icônes (I)

Le VII° Concile oecuménique qui se réunit à Nicée, en Bithynie, du 24 septembre au 13 octobre 787 rassembla 350 Evêques, auxquels se joignirent ensuite dix-sept autres Hiérarques, qui abjurèrent l’hérésie iconoclaste. Aux côtés des représentants du Pape et des Patriarches d’Antioche et de Jérusalem, les moines, si farouchement persécutés par les empereurs iconoclastes Léon III l’Isaurien (717-741) et Constantin V Copronyme (741-775), étaient fortement représentés par quelques 136 d’entre eux.

En ce dernier grand Concile, reconnu par toutes les Eglises Apostoliques, les saints Pères proclamèrent la mémoire éternelle des défenseurs de l’Orthodoxie : le Patriarche Germain (715-730), Saint Jean Damascène, Georges de Chypre et tous ceux qui s’étaient offerts à l’exil et à la torture pour la défense des Saintes Icônes.

Ils déclarèrent : « Nous définissons en toute exactitude et avec le plus grand soin que, comme les représentations de la Croix précieuse et vivifiante, de même les vénérables et Saintes Images, quelles soient peintes, en mosaïques ou en quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les saints ustensiles et les vêtements, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et sur les chemins; aussi bien l’image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ, que celles de notre Souveraine immaculée la Mère de Dieu, des Saints Anges et de tous les Saints. »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s